Participation aux bénéfices

Découvrez la signification de la participation aux bénéfices, son application et son utilité pour mener efficacement votre rôle d’élu. 

#CSE

Participation aux bénéfices

Prime de partage de la valeur

Définition de la participation aux bénéfices

La participation consiste à partager les avantages de l'entreprise avec les employés et devient obligatoire pour les entreprises de 50 salariés ou plus.

Les employés qui en bénéficient reçoivent alors une prime dont le montant est décidé par un accord.

Plus concrètement, la participation prend forme à travers un plan d’épargne salariale qui permet ainsi de distribuer à chaque employé, une part des bénéfices de l’entreprise.

Sauf disposition contraire prévoyant un autre moyen d'information (par exemple, remise du texte de l'accord à chaque salarié), l'accord de participation est affiché.

Par ailleurs, chaque année, dans les 6 mois suivant la clôture de l'exercice, un rapport sur l'accord de participation est rédigé. Ce rapport est ensuite présenté au CSE, s'il est en place.

Dans le cas contraire, il est directement communiqué à chaque salarié.

Les montants versés dans la réserve spéciale de participation sont répartis parmi l'ensemble des employés de l'entreprise en fonction d'un des critères de répartition suivants :

  • De manière équitable entre tous les salariés
  • Proportionnellement aux salaires
  • Proportionnellement au temps de présence dans l’entreprise
  • Par la combinaison des trois critères précédents

Dans le cadre des cotisations sociales :

  • Toutes les entreprises sont exonérées de cotisations sociales sur les sommes versées aux salariés dans le cadre de la participation.

 

En ce qui concerne les avantages fiscaux :

  • Les sommes versées dans le cadre de la participation sont alors déduites du bénéfice imposable
  • Les sommes affectées à la réserve spéciale de participation peuvent aussi faire l'objet d'une provision pour investissement à concurrence de 50 % de leur valeur
shape_3.png

Que doit contenir l'accord de participation ?

L'accord doit nécessairement inclure les conditions auxquelles le salarié peut accéder aux sommes qui lui sont dues au titre de la participation. Ces conditions englobent notamment :

 

  • La date de conclusion, de prise d'effet, et la durée de validité de l'accord.
  • La formule utilisée comme base de calcul pour la Réserve Spéciale de Participation (RSP), ou une clause d'équivalence avec la formule légale.
  • La période d'indisponibilité des droits des bénéficiaires et les cas de déblocage anticipé.
  • Les conditions et délais pour que les bénéficiaires puissent demander la disponibilité immédiate de leur participation.
  • Les conditions et délais permettant aux bénéficiaires de choisir la ou les affectations des sommes leur revenant au titre de la participation 
  • Les modes de répartition de la réserve entre les bénéficiaires ainsi que les plafonds.
  • La nature et le mode de gestion des droits des bénéficiaires.
Participation aux bénéfices

Pour aller plus loin

Jurisprudence

Votre formation BDESE

1 journée de formation sur mesure pour maîtriser la BDESE de votre entreprise
PV de réunion CSE

Article CELIADE

Les conséquences sur l’environnement de l’activité des entreprises passeront bientôt par la consultation obligatoire du CSE
FORMATION-1

Article CELIADE

Consultation : les pouvoirs du CSE renforcés