Organisation syndicale

Découvrez la signification de l’organisation syndicale et son utilité pour mener efficacement votre rôle d’élu. 

#CSE

Organisation syndicale

Organisation syndicale

Définition de l'organisation syndicale

L'organisation syndicale ou OS, est une association qui a pour but de représenter et de défendre les intérêts professionnels, sociaux et économiques des salariés.

Les syndicats joue un rôle important dans le monde professionnel en servant d'intermédiaire entre les employeurs et les salariés afin d'améliorer les conditions de travail de ces derniers.

Il existe des syndicats d'ouvriers, d'employeurs et de salariés.

La liberté syndicale est un principe qui reconnaît le droit des salariés de se syndiquer, de former des syndicats et de participer à des activités syndicales, sans contraintes de représailles.

Ce droit comprend plusieurs aspects :

  • Le droit de se former
  • Le droit de grève
  • Le droit à la négociation collective
  • Le droit à l'adhésion syndicale

Les OS sont organisées de manière nationale, locale ou au niveau de l'entreprise. 

Lors de la mise en place d'un CSE, les organisations syndicales sont alors informées et sont invitées à négocier le PAP (protocole d'accord préélectoral) et établir une liste de leurs membres à faire partie du CSE.

Les OS ont plusieurs rôles, notammenet :

  • Représentation des salariés : grâce à une communication au sein de l'entreprise, les OS peuvent faire remonter les réclamations individuelles et collectives des salariés lors des réunions.
  • Rôle de gestion : elles assurent un rôle de gestion pour la vie des salariés : le paritarisme.
  • Promouvoir le dialogue social : elles contribuent au dialogue social entre l'Etat, les employeurs et les salariés.
shape_3.png

L'adhésion à un syndicat

Tout salarié peut adhérer à un syndicat. Elle ne peut être refusée pour un motif d'ancienneté, d'âge ou de statut au sein de l'entreprise. Il est aussi possible de se retirer à tout moment.

 

La salarié qui adhère à un syndicat n'a pas l'obligation d'en informer son employeur.

 

Lors de l'adhésion à un syndicat, le salarié doit verser une contribution. Si le salarié souhaite renoncer à son adhésion, il peut alors réclamer la cotisation correspondant aux 6 mois qui suivent le retrait.

 

Par ailleurs, l'employeur doit informer, au moins une fois par an, les salariés de la disponibilité des adresses des organisations syndicales de salariés représentatives. Elles sont précisées sur le site du ministère du travail.

Il est important de rappeler que l'employeur ne peut prendre en compte l'appartenance syndicale du salarié sur des sujets liés à la rémunération, la formation, qualification, la mutation ou le renouvellement du contrat, la rupture du contrat de travail etc.

Organisation syndicale

Pour aller plus loin

Jurisprudence

Votre formation sur le fonctionnement du CSE

1 journée de formation sur mesure pour maîtriser le fonctionnement du CSE
PV de réunion CSE

Article CELIADE

Les conséquences sur l’environnement de l’activité des entreprises passeront bientôt par la consultation obligatoire du CSE
FORMATION-1

Article CELIADE

Consultation : les pouvoirs du CSE renforcés