Modification du contrat de travail

Découvrez la signification de la modification du contrat de travail, son application et son utilité pour mener efficacement son rôle d’élu. 

#CSE

Modification du contrat de travail

Commission économique CSE

Définition de la modification du contrat de travail

La modification du contrat de travail se réfère à tout changement apporté aux termes et aux conditions convenus initialement entre l'employeur et le salarié.  

D'autre part, cette modification peut intervenir pour diverses raisons. Telles que l'évolution des besoins de l'entreprise, des changements organisationnels, des ajustements de la rémunération ou des responsabilités, ou encore des contraintes légales ou réglementaires par exemple.  

L'employeur ne peut pas modifier unilatéralement le contrat de travail sans l'accord du salarié. Sauf dans certaines circonstances spécifiques prévues par la loi ou les conventions collectives par exemple.  

En général, le principe fondamental est que toute modification nécessite le consentement mutuel des deux parties.

L’employeur n’est pas censé pouvoir modifier le contrat de travail sans l’accord du salarié. Voici tout de même quelques situations où l’employeur peut y être autorisé :  

  • Clauses contractuelles 
  • Accords collectifs 
  • Nécessités de l’entreprise

 

Par ailleurs, en cas de désaccord ou de contestation, il est alors recommandé de rechercher un accord amiable entre l'employeur et le salarié. 

Le salarié dispose d'un délai pour refuser une modification. Toutefois, ce délai peut varier en fonction des circonstances spécifiques de chaque situation. 

En règle générale, l'employeur doit informer le salarié de la modification proposée. Il doit alors lui accorder un délai raisonnable pour donner son consentement ou exprimer son refus.

D'autre part, en l'absence de réponse du salarié dans le délai imparti, son silence peut alors être interprété comme une acceptation tacite de la modification du contrat. A moins que les dispositions légales ou conventionnelles par exemple prévoient autrement. 

shape_3.png

Pour aller plus loin

Si un salarié refuse une modification proposée par l'employeur, plusieurs scénarios peuvent alors se produire :

 

  • Maintien des conditions initiales 
  • Négociation/Médiation 
  • Licenciement pour motif économique (Si la modification proposée est liée à des raisons économiques, l'employeur pourrait alors être amené à envisager un licenciement pour motif économique) 
  • Contentieux juridique (En cas de désaccord persistant entre l'employeur et le salarié)  

 

Il est ainsi recommandé de consulter un professionnel du droit du travail pour obtenir des conseils adaptés à la situation particulière.