Délégation de pouvoir

Découvrez la signification de la délégation de pouvoir, son application et son utilité pour mener efficacement son rôle d’élu. 

#CSE

Délégation de pouvoir

Commission économique CSE

Définition de la délégation de pouvoir

La délégation de pouvoir est un acte par lequel une personne confère à une autre personne le droit d'agir en son nom et pour son compte dans le cadre de certaines fonctions ou responsabilités spécifiques.  

La délégation de pouvoir consiste en un processus par lequel une personne confère à une autre personne le droit d'agir en son nom et pour son compte dans le cadre de certaines fonctions, tâches ou responsabilités spécifiques.  

En d'autres termes, le délégant transfère temporairement une partie de son autorité. Ou de ses compétences à une tierce personne. Lui permettant ainsi d'exercer des pouvoirs qui lui sont normalement attribués.  

Par ailleurs, cette pratique permet une répartition efficace des tâches et des responsabilités. Cela en déléguant ainsi des pouvoirs à des individus qui sont mieux placés pour les exercer. En raison de leur expertise, de leur disponibilité ou de leur position hiérarchique.  

Les pouvoirs peuvent être délégués par toute personne détenant une autorité ou une responsabilité spécifique dans une organisation. Qu'il s'agisse d'un chef d'entreprise, d'un manager ou même d'un simple employé.    

Cela peut notamment inclure des subordonnés directs, des membres de l'équipe, des collègues ou même des consultants externes.  

Voici quelques exemples de limites à la délégation de pouvoir et de pouvoirs qui ne peuvent généralement pas être délégués :  

  • Responsabilité ultime 
  • Pouvoirs juridiques ou règlementaires spécifiques 
  • Décisions disciplinaires ou de licenciement 
  • Pouvoir relevant de la gouvernance ou du conseil d’administration 
  • Confidentialité et sécurité des informations sensibles
shape_3.png

Ce qu'il faut savoir

Elle est formalisée et documentée à travers un processus visant à définir les responsabilités et les autorités accordées aux délégataires.  

Tout d'abord, le délégant identifie alors précisément les pouvoirs ou les responsabilités spécifiques à déléguer. Qu'il s'agissent de tâches opérationnelles, de décisions stratégiques ou de responsabilités quotidiennes.  

Ensuite, il sélectionne les délégataires appropriés. En tenant compte de leurs compétences, de leur expérience et de leur fiabilité pour assumer les responsabilités déléguées.  

Une fois les délégataires choisis, le délégant définit alors clairement les attentes et les limites de la délégation. Il précise donc les responsabilités du délégataire, les autorités données et les décisions nécessitant une approbation.  

De plus ,cette délégation peut être formalisée à travers un document écrit. Tel qu'une lettre de délégation ou un ordre de mission. Elle détaille ainsi les termes et les conditions de la délégation.  

Après avoir formalisé la délégation, il est essentiel de communiquer les changements aux parties concernées et ensuite de fournir un soutien supplémentaire si nécessaire.