Coup de pouce aux chèques cadeaux pour les achats de Noël

Le gouvernement ajoute une nouvelle mesure de relance. Le plafond de défiscalisation des chèques cadeaux distribués à Noël va doubler passant de 171,40 euros à 342,80 €.

Les CSE et employeurs qui offrent des chèque-cadeaux à leurs salariés bénéficient d’une exonération de côtisations sociales si les conditions suivantes sont réunies :

  • Le chèque-cadeau doit être en lien avec l’un des évènements suivants : naissance, adoption, mariage, pacs, départ à la retraite, fête des mères ou des pères, Sainte-Catherine, Saint-Nicolas, rentrée scolaire ou Noël ;
  • L’utilisation du chèque doit être en lien avec l’évènement pour lequel il est attribué ;

Le montant global de l’ensemble des bons d’achat et cadeaux attribués à un salarié au cours d’une année civile ne doit pas excéder 5 % du plafond mensuel de la Sécurité social (171,40 euros).

Aider vos commerçants

Rien n’impose que ces chèques-cadeaux bénéficiant de la nouvelle mesure d’exonération soient dépensés dans certains commerces en particulier. Chaque CSE peut indiquer les commerces de proximité les plus fragilisés par les mesures de confinement pour les aider.

Facebook
Twitter
LinkedIn